NATURA'LISTE

Juin - Entomologie

Juin - Botanique

Mai - Entomologie

Mai - Botanique







(c) JM Michalowski 2000 - 2009

4
/ Ordre / Famille / Sous-famille / Tribu
/ Lepidoptera / Erebidae / Lymantriinae / Lymantriini

Lymantria dispar (0639)
(Linnaeus, 1758)
Identifié par : JM Michalowski
Bombyx disparate


Envergure : 32 - 60 mm
Visibilité des adultes : mai - août

Moeurs :
Il n'y a qu'un cycle de reproduction par an.
La femelle dépose ses œufs en août par paquets d'une centaine à mille deux cents sur les branches et les troncs d'arbres mais on peut en trouver en n'importe quel endroit abrité et pour les papillons des régions portuaires, il arrive qu'elle ponde sur des navires. Au moment de la ponte, les œufs sont couleur chamois mais ils se décolorent au cours des mois d'hiver. L'œuf est la forme hivernale de l'insecte. Il peut supporter le gel sans problème et au plus l'hiver aura été froid, au plus vite les œufs écloront aux premiers rayons chauds du soleil du printemps.
Avant d'abandonner ses œufs, la femelle les recouvre de poils qu'elle prélève au niveau de son abdomen. Beaucoup de prédateurs trouvent ces poils irritants et ils assurent ainsi une certaine protection. Six à huit mois plus tard, les œufs écloront et donneront naissance aux chenilles.
Les jeunes chenilles, dans leur premier stade, au printemps, ont la particularité de pouvoir se laisser transporter par le vent. Dès le 2e stade, les chenilles sont très voraces et polyphages. En début de journée, elles grimpent au sommet des arbres sur lesquels elles se trouvent afin de s'y nourrir, puis redescendent se protéger au bas du tronc durant la nuit. Fin juin ou juillet, elles vont former des chrysalides entourées de fils de soie fixés aux rameaux et au feuillage des plantes-hôtes (nombreux arbres et arbustes feuillus). Les papillons vont émerger en juillet-août.
La lutte s'appuie sur la prévision des infestations et sur l'utilisation raisonnée des insecticides microbiologiques ou le piégeage de masse avec les pièges à phéromones sexuelles de synthèse.
Source : Wikipédia


    Autres informations sur Internet

Habitat :
Forêts claires feuillues, en particulier les chênaies, préférentiellement les massifs boisés chauds et sec.

Statut :
Espèce très commune en Belgique et en France

Accouplement800x600
Chênaie claire
Forêt domaniale ONF d'Agre (Montech 82700 FR)
Localisaton approximative GoogleMap