NATURA'LISTE
Abeilles solitaires
Abeilles sociales
Bourdons
Guêpes sociales et solitaires
Hyménoptères parasites
Fourmis
Symphytes
Ichneumons & espèces proches
Coléoptères
Galles
Chenilles
Larves mineuses des feuilles
Oeufs, larves et formes larvaires
Papillons de jour
Hétérocères : Tortricidae
Hétérocères : Geometridae
Hétérocères : Noctuidae
Hétérocères : Ecailles
Hétérocères : Sphynx
Hétérocères : Lymantriidae
Hétérocères : Zygènes
Hétérocères : Microlépidoptères
Coccinelles
Chrysomèles
Curculionoidea (Charançons)
Libellules et demoiselles
Araignées et Opilions
Acariens, Tiques, ...
Ne prenez pas la mouche !
Syrphes
Criquets et Sauterelles
Mollusques
Ravageurs forestiers et horticoles
Dans le bois mort
Faune du sol
Herpétofaune
in copula
En vol ...
Flore de la Fagne
Punaises terrestres et aquatiques
Homoptères (piqueurs-suceurs)
Insectes "Ile aux Corsaires"
Fougères et Prêles
Fruits, baies, cônes







(c) JM Michalowski 2000 - 2010

3
Embranchement / Classe / Ordre / Sous-Ordre / Famille / Sous-famille
Arthropodes / Insecta / Hymenoptera / Apocrita-aculeata / Apidae / Megachilidae
Osmia rufa (0022)
(Linne, 1758)
Identifié par : JM Michalowski
Osmie rousse


Dimensions : Longueur : 8 - 12 mm
Visibilité des adultes : mars - juin

Description :
Femelle : 10-12 mm, mâle : 8 - 10 mm. Brun foncé avec un net éclat métallique vert. Brosse ventrale jaune (femelle), mâle avec poils blanchâtres sur le front

Moeurs :
Les Osmies rousses font leur nid dans diverses cavités horizontales qu'elles ne creusent pas elles-mêmes. Elles utilisent par exemple de vieilles galeries creusées dans les murs. Mais elles acceptent volontiers des nichoirs adaptés : bouquets de tiges de bambous ou briques, pierres, blocs de bois et demi-troncs forés de trous de diamètres différents (5 à 10 mm), … Les nichoirs doivent être exposés au sud et placés dès le mois de mars.
Les mâles précèdent les femelles de 2 semaines.
Après l'accouplement, la femelle aménage seule 5 ou 6 cellules successives séparées par une cloison en terre gâchée dans un tunnel. Elle dépose un mélange de pollen et nectar comme ration alimentaire pour la larve, et pond un oeuf par cellule. L'ensemble du nid est fermé par un épais bouchon de terre. Elle construit ainsi plusieurs nids jusqu'à sa mort.


Habitat :
Au bord des bois, jardins, milieux ouverts ... partout où la nidification est possible

Statut :
Une des abeilles solitaires les plus communes d'Europe, surtout en zone urbanisée

Adultes - in copula800x600
Jardin ouvrier
Jonfosse (Liège 4000 BE)
Localisaton précise GoogleMap