Destins d'arbres : arbres en prison

Certains de nos concitoyens n’ont rien compris aux arbres.

Ils sont venus s’installer sur une parcelle plantée d’épicéas ou de hêtres (oh … comme elle sera belle notre maison avec tous ces arbres autour) mais que surgissent 2 ou 3 coups de vent et quelques arbres basculés ou cassés et bardaf … on rase tout ! Certes, ces zurbains auraient pu être blessés ou tués par les arbres … mais ne pas avoir imaginé que les arbres si proches de leurs maisons seraient devenus une menace relève de la bêtise congénitale !

D’autres ont peur qu’un voleur vienne s’emparer de leurs arbres, et les enferment derrière un clôture et attention, le chien (méchant on suppose) monte la garde !

Ce contenu a été publié dans Destins d'arbres. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.