Un jardin Nature admise : un nichoir à Osmies

Fabriquer un nichoir à Osmies

L’Osmie est une abeille solitaire, très commune, qui s’est très bien adaptée au milieu urbain, et qu’il est facile d’accueillir dans son jardin, via un nichoir artificiel.

Et elle pique ? Non, elle ne pique pas et ne fait pas de « crasses » ;-)

Si elle est si commune, et de surcroît en milieu urbain, pourquoi vouloir l’accueillir dans son jardin ?

Pour une bonne raison : l’observer (avec les enfants), s’émerveiller de ses prouesses, et de fil en aiguille, s’apercevoir que son jardin recèle sans doute bien d’autres visiteurs et qu’il serait dommage de détruire toute cette Vie par des pratiques inadaptées, comme les traitements avec des pesticides de toutes sortes.

Mais revenons aux nichoirs à Osmies …

Les Osmies font leur nid dans diverses cavités horizontales qu’elles ne creusent pas elles-mêmes. Elles utilisent par exemple de vieilles galeries creusées dans les murs. Mais elles acceptent volontiers des nichoirs adaptés : bouquets de tiges de bambous ou briques, pierres, blocs de bois et demi-troncs forés de trous de diamètres différents (5 à 10 mm), … Les nichoirs doivent être exposés au sud et placés dès le mois de mars.

La buche percée

Le plus simple à réaliser, c’est la buche de bois percée de trous de différents diamètres, de 3 mm à 10 – 12 mm.  Le choix du bois est très important : il faut un bois dur,  de feuillus (la résine des bois résineux coulerait dans les trous, ce qui risque de les boucher ou d’engluer les abeilles), par exemple du Chêne, du Hêtre, du Robinier ou encore du Châtaignier ou du Charme.

Les dimensions de la buche permettront de forer des trous d’au moins 8 à 10 cm de longueur. Les trous seront espacés de 2 à 3 cm.  Les entrées seront fraisées ou passées au papier de verre afin d’éliminer toutes les petites échardes qui risqueraient de déchirer les ailes fragiles des abeilles.  Une protection contre la pluie (petit toit en contreplaqué, ardoise …) terminera votre premier nichoir à abeilles solitaires … mais que d’autres insectes ne manqueront pas d’utiliser (forficules, petites guêpes, araignées …)

Buche en hêtre, suspendue sous une corniche

Buche en hêtre, fixée sur un support en bois

Buche en chêne ... massif

Les tiges creuses (bambou, renouée, roseau, …)

Ces nichoirs sont très faciles à réaliser puisqu’il s’agit d’assembler des tiges creuses ficelées  en un petit fagot ou rassemblées dans un tube en plastique.

Les tiges creuses peuvent être des morceaux de tiges de renouées du Japon bien sèches (prélevées sur des plantes encore debout et pas au sol car elles pourraient présenter des traces de pourriture), des tubes de bambous ou encore du roseau.  Ces trois  « matériaux » ont l’avantage de présenter des nœuds pleins à intervalles réguliers. Il suffit dès lors de couper des tronçons derrière un nœud pour disposer de tubes bouchés à une extrémité.

Pour les pailles et les tiges diverses qui n’ont pas de noeuds, ou trop espacés, il suffit de tremper l’un des côtés de chaque botte dans une mixture d’argile délayée dans un peu d’eau et de laisser sécher avant la mise en place. La durée de vie de ce type de nichoir est nettement améliorée si vous placez les tiges dans un tube en plastique. Elles seront ainsi protégées des intempéries.

Récolte et préparation des tiges de renouée du Japon

Renouées du Japon séchées et sur pied

Récolte de tiges d'environ 1 mètre de long

Découpe des tiges en  tronçons d'environ 20 cm de long

Découpe des tronçons derrière un noeud plein (bouché)

Tronçon de Renouée, côté ouvert

Préparation des tiges de bambou

Les tiges de bambou seront achetées en jardinerie.  Afin d’être certain de disposer de tiges creuses, les tiges de plus grands diamètres seront préférées (diamètre extérieur de 10  à 14 mm).  Bien s’assurer également qu’il n’y a pas de tiges fendues, en vérifiant en particulier le bambou bien caché au centre de la botte :-)

Botte de bambous, diamètre : 10 - 14 mm, longueur : 230 - 250 cm

Noeud plein d'une tige de bambou

Découpe derrière un noeud plein

Tronçons obtenus à partir d'une tige de bambou

Rejet des tronçons fendus

Extrémités bouchées des tronçons de bambou

Une quinzaine de tronçon de +/- 30 cm obtenus depuis une botte

Préparation du nichoir

Une fois les tronçons de tiges creuses préparés (et bouchés à une extrémité), la dernière étape consiste à les assembler en une botte et à protéger celle ci des intempéries.

Personnellement, j’ai récupéré un tube de PVC d’un diamètre d’environ 4 cm. C’est un peu petit, car il n’est possible que d’y faire entrer 4 ou 5 tubes en bambou.  Sa longueur sera légèrement supérieure à celle du plus grand des tronçons de  bambou utilisé, afin qu’il soit bien protégé des intempéries.  Les tubes de bambou seront calés avec des morceaux de section plus petite (4 – 5 mm de diamètre).

Le PVC se trouve dans les magasins de bricolage, mais les Recyparks ont maintenant une section de récupération pour les déchets de PVC … et même si * théoriquement * il n’est pas possible de faire ressortir un déchet du Recypark …

Afin de fixer plus facilement le tube PVC,  il est percé (perceuse électrique !) de deux petits trous  (2 – 3 mm de diamètre) dans lequel un fil métallique d’une bonne longueur (60 cm) est passé. Il servira à attacher le tube à son support.

Tube PVC d'une longueur un peu supérieure au plus grand des tronçons de bambou

Un fil métallique est passé à travers le tube

Remplissage du tube PVC avec les tronçons de bambou et / ou de renouée

Toutes les extrémités fermées sont placées du même côté

Et l'émerveillement peut commencer !

  • D’autres modèles de nichoirs :
  1. Aider les abeilles « sauvages » ? C’est maintenant !, par Michel Segond
  2. Un nichoir didactique, par Jean Marc Michalowski

  • Plus d’informations :
  1. Osmie cornue
  2. Osmie rousse
  3. Observations dans mon jardin
  4. Mes premiers nichoirs, par Jean Marc Michalowski
Ce contenu a été publié dans Insectes au jardin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>